Archive

Posts Tagged ‘Dempa Gumi Inc’

Japan Expo 2013

Japan Expo, c’était il y a exactement 1 mois, donc je vais en parler maintenant, avant que l’on oubli totalement cet événement. Cette année encore je partais assez mitigé. Je m’explique.

Invité musical d’honneur : des Idols. « Encore » j’ai envie de dire. Mais je ne vais pas m’en plaindre. Qui sont ces idols cette fois :
Les °C-ute.
Alors là tout de suite l’enthousiasme retombe bien à plat. Les °C-ute c’est l’un de ces groupes du H!P qui ne fonctionne pas. Les fans vous diront que c’est trop bien. Mais normal, ce sont des fans, par définition, ils sont aveugles et sourds. En vrai, ce groupe existe depuis mille ans, mais ne décolle pas. Les membres disparaissent les unes après les autres, l’effectif n’évolue pas. C’est un peu l’anti-thèse du management d’un groupe d’idols.
Mais pas de chance, il y a Suzuki Airi dedans. Déjà Airi, s’appelle Airi et ça c’est un bon point pour elle. Ensuite, elle a un nombril magnifique. Et puis elle sourit, un peu tout le temps en faite. Et puis, elle a la classe, donc j’ai été obligé d’aller les voir à leur concert. Un concert qui se déroulait en dehors de la Japan Expo, le vendredi soir.

Je suis super mitigé sur ce concert. C’était sympathique, mais … rien de transcendant. Il y a bien eu 2 ou 3 chansons vraiment cool, avec une bonne ambiance, mais bon. Ce concert ne me fera pas plus apprécier les °C-ute qu’avant. Ca faisait longtemps que je n’avais pas écouter les °C-ute et d’habitude quand je découvre ou redécouvre des groupes en live, c’est souvent très positif, au delà de de ce que je devrais ressentir objectivement. La puissance du live en quelque sorte. Mais là, ça n’a pas été le cas. Pourtant, elles se bougent sur scène, il n’y a pas de problème de ce côté là. Quoi que Airi pour le coup était en mode vacance.
Sinon on parlait d’ambiance, on va continuer d’en parler. Le publique était … mauvais. Le publique typiquement occidental que je déteste. Ça criait tout le temps. Il y avait les fans de Maimai qui hurlait comme des porcs qu’on égorge. J’avais honte. Non mais, tu veux pas l’entendre ta membre préférée ? Pourquoi tu gueules quand elle parle ? Pourquoi tu hurles quand elle chante ? Je sais pas moi, fait quelque chose d’intelligent dans ta vie, ferme ta gueule un peu.
Pourtant malgré ce que l’on pourrait croire je suis quelqu’un d’ouvert sur la façon d’apprécier les choses. Regarder un concert assis, sauter partout, danser, crier des mix, être au 1er rang en restant calme. Moi je dis, chaqu’un fait comme il veut. Mais… je sais pas, y’a des limites à tout. Sauf la connerie et le savoir vivre de certains il faut croire.
Ce que je veux dire par manque de savoir vivre, ce n’est pas qu’ils m’ont gêné. On s’en fou de moi en vrai. Non le truc c’est que Maimai n’a même pas pu faire son MC. Elle s’est fait coupé à chaque fois. La traductrice est même intervenu pour signifier au publique que c’était un peu déplacé et qu’au japon ça ne se produisait pas en concert en sous entendant que Maimai était un peu en panique et ne savait pas quoi faire… Résultat, pas de MC de sa part.
Ok. Bonne image que vous donnez.  Je m’emporte. Tout ça pour un groupe que je n’apprécie même pas plus que ça. Heureusement que ce n’était pas un concert des SKE48, j’aurais pété des bras et des dents si ça s’était produit pendant un MC d’Akari.

Passons à autre chose avant de devenir violant. On va parler d’un truc cool et qui s’est en plus très bien passé.
Dempa Gumi Inc.
BAAAAAM qu’est ce qui y’a? Comme ça dans ta face. On y a pensé tellement fort avec Wed que ça s’est produit. Enfin Wed a fait plus que penser lui, parce que c’est un vrai.
Juste comme ça pour rappel, elles ont annoncés leurs venu à Japan Expo le lendemain de la séance de dédicace à Shinjuku où j’ai pu aller les voir et dire à Mirin et Pinky que je les kiffais bien comme il faut. Cette séance de dédicace.

Mirin en pleine jouissance publique

Les dempa, c’est avant tout une ambiance de folie. Il est super difficile de ne pas être réceptif à toute l’énergie qui se dégage des représentations du groupe.
Pendant Japan Expo, nous avons eu le droit à 2 showcases et 2 séances de dédicaces. Les Showcases étaient excellent. Une tracklist qui aurait pu difficilement être meilleure. Je regrette un peu l’absence de Beam my Beam, mais c’est vraiment pour pinailler. L’ambiance était excellente. Le publique bien que peu nombreux semblait conquis. J’ai eu pas bien loin de moi des personnes totalement étrangères à ce groupe et même surement peu éclairés sur le concept d’idol et pourtant, ils ont aimé. Il essayait de suivre l’ambiance, sautant par moment, toussa toussa. Vraiment cool.
Niveau ambiance du publique, on notera aussi le fameux canon à cotillon qui aura bien surpris Nemu. Mais ce dont il faut se rappeler c’est que Mirin était excellente. Bon ok, elle a eu quelques problèmes de micro, mais bon c’est pas super grave. Elle surmonte tous les problèmes, même quand son ruban se détache. Elle est excellente et puis en plus pour ne rien gâcher elle s’appelle Furukawa Mirin (donc en mixant les °C-ute et les Dempa, c’est un peu comme si Furukawa Airi était venu. Non ? … Non…)

Alors oui, c’est vrai Pinky n’était pas là et en vrai je suis dégoutté. Mais, j’ai rejeté toute mon affection sur Mirin pour compenser ce manque. Déjà que d’habitude j’en ai beaucoup pour elle, là c’était un peu beaucoup beaucoup. C’est pour ça que j’ai du aller 2 fois aux dédicaces. D’habitude je ne gagne jamais les tirages au sort de dédicace. C’est un peu un rituel, j’y vais, je perds et je regarde les autres. Mais cette fois c’était différent.
J’ai tiré au sort, j’ai perdu, mais j’y suis allé quand même. Donnie qui depuis qu’il a décidé d’être sympathique a maintenant un karma dans le positif. Il m’a sympathiquement donné son ticket de dédicace, comme l’aurait fait Linlin.

Toujours faire semblant d’être heureuse

Pour la 2ème séance de dédicace, j’ai vu qu’il restait des places, donc j’ai tenté ma chance. Et là miracle extraordinaire, j’ai gagné. Pour de vrai, je pense qu’il n’y avait que des gagnants dans la boîte. J’aurais été capable de tirer le seul perdant si il y en avait eu encore un dans la boîte.
La première séance, j’ai échangé avec les membres les banalités habituelles. C’était amusant, vous êtes cool, blablabla. J’ai essayé d’expliquer des trucs à Mirin… mais j’étais tellement à l’arrache que je ne comprenais même pas moi même ce que j’essayais de dire… Pas étonnant qu’elle ne m’ai pas compris. Mais elle a vachement bien fait semblant. Ca m’a rappelé quand il s’était passé un peu la même chose avec Hara Minami des SKE48.

Sauf que Mirin elle fait pas semblant, elle est heureuse de me voir …

La deuxième fois, j’ai un peu pris sur moi. J’ai raconté deux, trois choses, un petit mensonge par-ci par là (genre Moga elle est jolie AHAHAH s’te blague). J’ai dis à Mirin qu’elle faisait des super imitation du action, horreur, moe et sexy. Ça l’a fait marrer. Après ça je lui ai dis que j’avais été les voir au Japon pour une séance de dédicace dernièrement. Sa réaction qui a suivit était bien agréable.

Cette fois j’ai écris un peu trop en me laissant emporté par l’enthousiasme. Mais, j’aime bien poser à plat mes souvenirs. C’est bien plus pratique si je deviens sénile par la suite.
En dehors de ça il y a pas eu grand chose. Bon ok, il y a eu May’n, mais je trouve que c’était moins puissant que l’année dernière. Elle était toujours aussi classe, mais peut être moins de chanson qui me font vibrer jusqu’au tréfonds de mon corps.
Elle était présente grâce à PES. Non pas le jeu de foot, mais un anime sponsorisé à mort par Toyota sur l’écologie qui fait bien entendu l’apologie des voitures hybride… Toyota. C’était aussi le cas de Natchan et de … un autre groupe d’idols dont je n’ai même pas envi de faire l’effort de me souvenir du nom (ça permet de situer mon peu d’intérêt pour elles).
Bref, j’ai été aux showcase de May’n mais j’ai juste regardé de loin sa séance de dédicace. Je me suis déjà fais dédicacer le concert de Macross Frontier l’année dernière, on va dire que ça suffira.

May’n en séance de dédicace sur le stand PES

Bien entendu il y avait tout le reste. Les animes, les manga, les trucs muches, les bidules. Mais cette année, il n’y avait rien qui me faisait véritablement baver. Ok, ça aurait pu être rigoler d’aller voir la conférence des mecs qui ont fait AKB0048, mais en vrai je m’en fou. Ils ont aussi bossé sur Symphogear, si ça avait concerné ça, là j’aurais été beaucoup plus motivé.

En ce moment au Japon, l’anime Shingeki no Kyojin fait vraiment beaucoup parler. On le voit partout et beaucoup de monde en parle. Je m’attendais à ce que les éditeurs en profite pour nous faire un gros tapage médiatique, histoire de créer un écho avec le Japon… Mais pas vraiment.

Shingeki no Wed

Il y avait une grosse tête de titan sur le stand de l’éditeur français du manga, mais rien de particulier en dehors de ça. Et même si il y a eu 1 ou 2 cosplay plutôt sympa, c’était vraiment pas ça niveau représentation chez dans le publique. Ça m’a vraiment étonné. C’est nouveau, c’est à la mode, donc même si c’est pas forcement un super bonne licence, j’aurais pensé que ça bougerait plus que ça.

Pas grand chose de plus à dire sur cette Japan Expo, c’était loin d’être la plus épique à laquelle on a pu assister, mais on a passé de bon moment et c’est le principal.

Raoh de Hokuto no Ken. Pas vraiment une série que j’apprécie, mais belle représentation

Bien que petit, un diorama bien sympa de Macross Zero

Un Eva-01 sympa, mais pas extraordinaire

Aso Natsuko en train de distribuer des « cadeaux » aux gens

… Il y a des gens bizarres …

Publicités

Demain j’arrête !

25 avril 2013 6 commentaires

Bonjour, c’est moi que voilà pour la livraison de l’article du jour.

Aujourd’hui, nous avions prévu de se rejoindre avec Albatruc à Shinjuku pour manger le midi dans un restaurant d’okonomiyaki que connaissait Eva. Vu que nous avions rendez vous qu’à 12h, j’avais le temps de glandouiller et de faire deux, trois petites choses le matin.
Je suis arrivé un peu en avance à Shinjuku histoire d’aller dans un game center. Je vais donc dans un Taito Game Center. 1er étage, du UFO Catcher. Le 2ème étage, du UFO Catcher et du pachinko… 3ème étage des jeux de courses de chevaux et jeux de cartes…
Bon les mecs vous êtes bien gentils, mais, je suis venu pour jouer à des vrai jeux. C’est au dernier étage que je trouve mon bonheur, que des jeux de rythme. Ils y étaient tous, sauf DDR. De toute façon je n’avais pas du tout l’intention de finir en sueur.
Aujourd’hui je veux tenter du ReflecBeat et du Jubeat.
Alors déjà, ces deux jeux sont fais pour moi. Ce sont un peu les jeux du casual gamer de Bemani.
J’ai tapé un B sur une chanson des Super Girls niveau 6 sur Jubeat. Je pensais pas m’en sortir si bien.
Pour ReflecBeat c’est encore pire. J’étais un peu surpris de pouvoir monter si facilement dans les niveaux avec mon niveau de la lose infinie.
Heavy Rotation en lvl7 : AA
Only my Railgun en lvl8 : A
Donc jusque là je me dis que c’est vraiment trop facile, donc je tente le niveau maximum sur Mouretsu des Momoclo en lvl9 … Et la je me fais démonter par le jeu. Il m’envois des bouboules dans ma face de partout. Le cap level est ultra violent entre le niveau 8 et 9. Ca fait très mal.

Vu cette défaite cuisante et l’heure qui défile, je remet à plus tard le test de Sound Voltex. Il faudra aussi que je me fasse une carte Bemani E-amusement truc muche machin pouette une prochaine fois.
Je retrouve donc les deux zigotos. Et on va en direction du restaurant ! Qui est fermé. Oui en faite le restaurant en question n’est ouvert que le soir. Ce qui est le cas pour beaucoup de chose à Shinjuku. C’est un quartier qui ne vie que la nuit. La majorité des établissements sont ouverts de 17h à minuit voir 5h du matin. On a donc eu du mal à trouver notre bonheur. Mais au final, nous sommes tombés sur un petit restaurant de Okonomiyaki plutôt cool.
Pas déçu, c’était bien bon et bien sympa.

Sur ce bon repas, Eva décide de retourner à l’apart pour aller déposer des affaires avant de revenir. Et là, va commencer le moment de lose intense. Celui qui vous fait douter. L’après midi à 18h j’avais donc de prévu d’aller voir les Dempa Gumi pour une séance de dédicace. Sauf que j’avais oublié mes tickets et que en faite, j’avais totalement confondu où se déroulait l’event.
Albatruc m’a aidé dans mon moment de doute en se foutant royalement de ma gueule tout du long et en prenant beaucoup de plaisir de me voir en perdition à attendre les non réponses de Eva à mes appels au secours sur twitter.

Au final, alors que j’avais commencé à me faire une raison et prévu de pleurer sous la douche toute la soirée, tout d’un coup un Eva surgit de nul pars mes billets en main et avec les indications pour que je retrouve où se déroulait l’event.
J’arrive de nouveau à respirer, mais Albatruc continue à me mettre la pression, mais c’est cause perdu. Même si ce pays me déteste, le destin lui ne me veut aucun mal. C’est donc sans encombre que j’arrive à l’endroit où se déroule l’event.
Après un petit peu d’attente, j’arrive enfin devant Mirin et Ayane. Et là, ça a été la révélation.
Je les détestes. Je les hais du plus profond de mon être! Pourquoi elles sont si bien ?
Pourquoi Mirin comprend mon japonais pourris et arrive à communiquer avec moi? Elle a un super pouvoir de compréhension de mauvais japonais ? Arrête de me parler. La drogue c’est mal, je ne veux pas te consommer plus que ça, laisse moi tranquille. Tu veux venir en France ? Vas y toute seule !!!
Je m’enfuis inextrémiste vers Ayane. Et je fais l’erreur monumentale de lui dire que j’aime beaucoup ses vidéos de dance cover sur nicodouga et qu’elle est vraiment cool. En l’espace d’un instant, elle a voulu devenir ma fille, ma sœur, ma femme et ma maitresse en même temps.
Sa copine Nemu, juste à côté, était jalouse et engrainait encore plus Ayane dans sa folie d’amour « oh il t’a vu sur nicodouga, c’est cool. C’est pour de vrai ».
Je remerci le staff de m’avoir tiré d’affaire. Sans eux, ça aurait surement mal fini.

Dempa Gumi .Inc

Les idols, plus jamais. Trop dangeureux ces choses là.
On ne m’y reprendra pas.

Catégories :InJapan Étiquettes : ,

Un peu de retard

16 août 2011 6 commentaires

Bon j’ai eu quelques problèmes de mise à jour.
Donc voilà le résumé à l’arrache.

Samedi
Même au Japon, ils ont de problèmes de train. C’est trop nul comme pays 😐

Je vais un peu faire un tour au astro hall pour voir à quoi ça ressemble et si on peut déjà prendre des billets. Le temps que je regarde le programme à l’entrée, il y a un groupe d’idols qui arrive derrière moi et qui attendent qu’on leur ouvre pour entrer.
C’était les Idols College. C’était assez rigolo.

Petite promenade. Tout compte fais je ne vais pas à Odaiba. Le train n’est pas JR est ça me saoule de dépenser pour y aller.
Je me promène un peu. Ensuite je repasse par le astro hall, et je vois … Des gens qui font déjà la queue -_-
non mais c’est dans 4h …
J’en profite pour demander à un mec du staff si on peu acheter son ticket déjà. Il me dit que la vente sur place est à partir de 17h.
Ça me laisse le temps d’aller faire un tour dans le parc Yoyogi.
J’y vois des dance cover, des gens qui font du yoga, d’autres encore qui répètent des pièces de théâtre.
J’ai glandé un petit moment à l’ombre au milieu de tout ça. C’était reposant.
Il y avait une chorale de lycéen qui répétait.

Mariokart dans Harajuku.
C’est chiant d’attendre sans trop rien avoir à faire en attendant quelque chose. On peut pas trop s’éloigner, ni faire quelque chose qui prend trop de temps.

C’était bien cool comme event.
Les Sketch sont bien puissantes. J’aime bien. On dirait qu’elles vont passer chez Avex bientôt, ou alors j’ai rien compris.
Les dempa gumi défoncent tout. Non mais sérieux Mirin est une tueuse.
Leurs chansons sont trop fortes et en live c’est puissance 1000.

Note générale
En faite les deux premiers jours tu te prends la puissance de la clim’ dans la gueule. Tu as des fortes chances de tomber malade ou d’avoir mal à la gorge.
Et puis après tu t’y fais ton corps s’adapte. Tu passes de 34c à 24c en 2sec et inversement sans soucis.
Bon c’est toujours plus agréable dans un sens que dans l’autre mais bon.

Dimanche
Aujourd’hui aller retour express à Nagoya pour un stage E1
Le système pour entrer dans le theatre est assez strict et Anon n’avait pas de téléphone pou montrer qu’il avait bien reçu son mail de confirmation avec son numéro.
Résultat on essaye de montrer au mec les 2 mains sur mon téléphone.
Mais ils apprécient pas trop le principe. Pour eux c’est pas trop normal qu’un mec ai deux emails de confirmation pour un stage sur un téléphone.
Bref au final il prend le numéro d’anon, le miens, fait des demande au talky…
J’avais carrément moins de vérification pour entrer aux cabinet préfet à l’époque -_-
Je rentre je montre au mec le deuxième mail pour Anon pour qu’il Check … Le mec en a genre rien à foutre et me dis de rentrer … Ok
Avant que le stage ne commence je regardais si je voyais Anon, mais beaucoup trop de monde derrière.

Le stage commence… Et c’est une tuerie.
Je me suis surtout concentré sur Madoka, Minami, Rika et Kyoka. Tiens en parlant de Kyoka, c’était un stage anniversaire pour elle. (ce soir ce sera kanon)
Elles sont toutes trop fortes.
Pour l’unit de Minami, Kyoka et Yumana la salle est devenue toute verte d’un coup. « oooooooh »
C’était beau.

Je vais pas faire un résumé complet. Juste que j’avais la chair de poule pour certaines chansons. Et c’était pas à cause de la clim’ :p

Kyoka a versé sa larme à la fin avec un petit discours.
Sinon aya est supporté par des acharnés. Je commence à me dire que si ses photos sont sold out souvent en 1er (chez la team E), c’est peut être pas parce qu’il y a moins de stock pour elle -_-‘
A la fin quand je suis passé devant pour le coucou d’adieu avant le retour à la vrai vie, les filles ont eu des réactions sympa.
Je me souviens plus trop de l’ordre.
Kaori est la première à qui j’ai parlé avec « Kaori tchoo kawaii » \o/ je l’aurais bien pris dans mes bras mais bon… (d’ailleurs je crois que c’est pour elle que j’ai crier le plus fort son nom durant tout le stage … C’était pas voulu c’est sortie tout seul O_o mes voisins étaient surpris 😐
Pour Minami elle a pas compris mon subarashi, mais elle a fait vachement bien semblant donc ça va ^^’
Pour Madoka, un bon « Madoka saikyo » pour la voir ensuite me dire des grands merci.
Aya, j’ai tout juste eu le temps de lui dire un kawaii… Oue même pas je lui parle en français. Je suis un dingue moi.
Rika est arrivée trop vite, j’ai pas eu le temps de dire « eeeh Paul » :p
Au final je lui est juste dit qu’elle était cool en lui faisant un thumb up. Elle m’a fait un yeah en faisant la même chose.
Kyoka était toute à la fin, limite derrière la porte O_o
Eh mais stop c’est son anniversaire !!! Un peu plus de considération, je lui ai donc dis un otanjobi omedeto … Elle a fait un grand « oh », avec un arigato. j’ai cru qu’elle allait pleurer :normal:
Non mais sérieux j’ai entendu personne lui souhaiter … C’est quoi ces spectateurs trop moches è_é

Bref tout ça et bien trop court.
Sinon pas de Anon à la sortie … J’attend la fin … Toujours personne. Hum je crois qu’il s’est passé un truc pas cool pour lui -_-
je décide donc de rentrer en mode éclaire.
J’ai sauté dans l’hikari qui partait, 2min d’attente. Mega timing. 15h33
Le but du jeux c’est d’être à akiba légèrement avant 18h pour essayer de voir le Dorothy Little Happy…
Oui, plutôt tendu ce timing là…
Bon au final c’était la vente des tickets qui commençait à 18h et l’event à 19h.
Sauf que les autres rigolo n’avait pas prévenu qu’il fallait réserver. C’était juste un fucking QRcode à scanner je sais pas où. Tout avait été réservé le mec disait qu’il ne restait plus de place …
Tout ce épées pour rien.
J’ai scouaté un peu les bornes d’arcades. Il y a pas mal de monde dans les game center à partir de 18h.
Je passe devant le dear stage mais j’ai pas l’impression que du dempa gumi soit prévu ce soir, donc je rentre à ma maison.

Lundi
Hier on a rejoint l’habitant de Fuji. On a tous été voir les Passpo. C’était sympa. Après … Je sais plus trop, je sais qu’on a dit plein de connerie.

Aujourd’hui
On a été à Odaiba. Il y avait quelques idoling. Nao et Ruka sont bien cool. Et Hitomi était bien jolie. D’habitude dans les émissions elle m’avait jamais plus marqué que ça, mais là en vrai, elle était bien jolie.
Ensuite on est repassé par Shinbashi parce que c’était notre chemin et il y avait Yuu qui chantait.
Ensuite direction Nakano. Pour y faire des achats. Au final j’achète pas grand chose.
Si on est là, c’est surtout pour y manger le hamburger de la mort. Mais il est définitivement pas mortelle. Bien bon, mais pas tuant.

En rentrant on est passé à Akiba pour tester rapidement avec Wed quelques bornes d’arcades à 22H.
Maintenant on est rentré, on scouate tous la chambre des trois moches.

Je pense que ça suffira.
Ah si je suis repris pour le E1 le 23. En plus je crois que j’ai un bon numéro.

Catégories :InJapan Étiquettes : , , , , , ,