Accueil > InJapan > Kami to Okonomiyaki

Kami to Okonomiyaki

Encore une journée qui se termine.
Mais encore une fois, une journée bien sympathique comme il se doit. Dans l’ordre, je me suis promené, j’ai dépensé de l’argent, j’ai regardé un film et j’ai bien mangé. Si ça c’est pas beau. Il manquerait plus qu’une Tsugumi pour finir en beauté. Mais c’était déjà très bien ainsi.

Pour le matin, nous avons été faire un petit tour du côté de Harajuku. Eva avait besoin de ticket pour un concert. Je ne serais même plus dire pour quel concert c’est. Il y en a tellement. Ces gens sont fous… Une fois les tickets en poche, nous allons faire un petit tour du côté de parc Yoyogi. Cette fois le temps est beaucoup plus propice à la promenade dans un parc.
Bon par contre, nous sommes lundi et il est 11h. Peu de chance de croiser du monde. Ce n’est pas bien grave, j’en profite pour prendre des photos et faire mon touriste.

Yoyogi Kouen

On est passé à un moment dans un coin où c’était plein de corbeau. Malheureusement mon skill n’a pas permis de bien vous montrer la chose. C’était un peu oppressant. ils nous regardaient d’un air malfaisant volant de plus en plus près. Quand vous tourniez l’œil sur une branche, ils étaient au moins 3. Dans un arbre, au moins 15 … Bref, on a pas essayé de taper la discute, on s’est dit qu’à un moment, il allait bien finir par nous chier dessus.
Saloperie.

Corbeau au parc Yoyogi

On a donc continué notre petit tour. Ca fait plaisir de voir le parc sous un meilleur temps. J’aime bien ce parc. Il est tout simple, mais bien entretenue. Il y a toujours des gens. Je ne sais pas, ça doit être du fait que je ne suis pas un grand spécialiste, et aussi parce que je regarde à longueur de journée des vidéos qui sont tournées là bas ?
C’est tout bête, mais j’aime bien m’y promener.

Comme d’habitude, on se dirige en direction de Shibuya en sortant du parc. On voit sur le chemin un bus de promotion pour l’émission des HKT48. Mais la musique qu’il diffusait était naze. On continue pour arriver devant le Tower Record. Et comme je suis quelqu’un de sympa, je propose à Eva d’y aller. Oui Eva a toujours besoin d’acheter des trucs d’idols, alors moi en mec cool que je suis, je prend les devants et je lui propose.
Erreur monumental, car au final c’est moi qui suis sorti du magasin avec un sac à la main.
Mais ce sont des choses intéressantes: un livre d’image de Miomio, des mini livres d’image de Ogimama et Yuria peace, un livre de Mayuyu qui nous fait découvrir une grande quantité d’uniforme scolaire, et des magasines nous expliquant des tas de choses, comme par exemple l’utilisation de ficelle. Si vous saviez tout ce que peut faire Nanako avec une ficelle, vous seriez jaloux.

Livre d'images et magasines

Ensuite après un petit tour par Akiba, nous retrouvons Albatruc pour une séance de cinéma.
Oui on va au cinéma au Japon. On est comme ça nous. Ca me rappel un peu quand j’avais été voir « La momie » en Allemagne, sauf qu’ici j’ai quand même bien mieux compris le film. En même temps on a pas pris beaucoup de risque, ce n’était pas si dur à comprendre. Oui on a été voir « Dragon Ball : Kami to Kami » qui est sorti récemment.
Un bon film de Dragon Ball avec des passages d’une puissance bien trippante. Je n’arrive pas à me remettre du passage de Vegeta en mode « touche pas à ma femme ».
Et puis j’ai plutôt bien compris ce qui s’y passait et les blagues aussi. Ma compréhension du contexte et les 2 mots par phrase que je reconnaissais m’ont suffit.
A la fin du film, il y  a les crédits de fin, normal. Et bien au Japon, les crédits de fin, font partie du film, et les lumières restent éteintes jusqu’à la fin de l’ending. Je trouve ça bien. Ca arrive souvent maintenant que dans les films il y a un petit quelque chose après les crédits de fin du film, en France c’est impossible de le voir dans de bonne condition.

Après ça, on avait faim. D’autant plus qu’ils arrêtent pas de bouffer dans le film, donc il fallait qu’on trouve quelque chose rapidement. Heureusement, Eva avait tout prévu et avait pris avec lui l’adresse d’un restaurant d’Okonomiyaki. Et comme le hasard fait bien les choses, c’était le restaurant où les AKB48 avait tourné une des émissions où elles allaient dans des restaurants pour y manger des plats épicés.
J’ai eu l’impression qu’on se débrouillait comme des pros, mais il semblerait que le gérant et l’une des serveuses étaient pétés de rire derrière …

Monja épicé
Pourtant je comprends pas, on a vraiment tout bien fait comme il faut. On va dire que c’était parce que nous étions nous même tout le temps en train de rigoler à la moindre connerie qu’on sortait. Une fois ce bon repas terminé, on a demandé l’addition et là la serveuse nous demande si on vient de France et où on habite et nous sorts dans un français sans accent « vous habitez à Paris ? »
C’est bon … Vous me croyez maintenant quand je vous dis que partout où je vais, des gens parlent ma langue ?

Nami Okonomiyaki

Publicités
Catégories :InJapan
  1. Seasher
    22 avril 2013 à 19:28

    Dans le parc, tu as fait quoi comme chorée ? Tu up bientôt la vidéo ?

    • 23 avril 2013 à 02:06

      kimi sae ireba nani mo iranai. Mais j’ai pas de pied sur mon appareil, donc j’ai pas pu me prendre. C’est tellement dommage 😐

      • Seasher
        23 avril 2013 à 18:23

        Tellement dommage 😐

  2. 22 avril 2013 à 20:36

    Je sais pas c’est qui mais les mecs font peur sur la photo.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :